Semaine détente à Phu Quoc

Retour au Vietnam 6 mois plus tard. Notre premier voyage dans le Nord du pays nous a tellement plu qu’on a changé nos plans pour terminer notre Tour du monde dans le Sud de ce pays fascinant.

Commençons par Phu Quoc! La plus grande île du pays est toute proche du Cambodge. Elle nous a été décrite comme un des joyaux du Vietnam avec des plages exceptionnelles.

Notre petit paradis sur la plage de Ong Lang

Nous avons décidé de loger une semaine sur la plage de Ong Lang à quelques kilomètres de la ville principale (Duong Dong) et des nombreux hôtels. Ce fût un excellent choix!

Ong Lang est une plage particulièrement tranquille où on a pu beaucoup nager et faire du snorkeling. Quelques coraux et de beaux poissons de quoi nous faire plaisir, même si on est très loin de la vie sous-marine de la Polynésie ou de la Réunion.

Chaque matin, on avait droit à un peu d’animation avec l’arrivée à quelques mètres de la plage de bateaux d’excursions. La clientèle exclusivement asiatique venait flotter autour des coraux munis de leur très seyants gilets de sauvetage orange. Aucun d’entre eux ne savait nager et lorsqu’ils arrivaient en tapant des pieds et des bras avec toute leur énergie, on les regardait s’échouer sur la plage avec leurs mines ravies. Des naufragés heureux!

plage Ong Lang Phu Quoc

En dehors de ces quelques divertissements, nous avons bien bullé et profité du cadre hors pair. J’ai eu enfin le temps de lire! Le lieu était tellement agréable qu’on n’a pas eu la frénésie habituelle de tout découvrir à notre arrivée. On a pris notre temps, savouré la cuisine absolument divine du restaurant de l’hôtel et perfectionné notre prononciation vietnamienne avec les serveurs très sympathiques. Je crois qu’on les a beaucoup amusés!

La ville de Duong Dong

On a tout de même fini par bouger nos fesses pour découvrir un peu l’île. À quelques kms de notre hôtel se trouve la ville principale qui est aussi la seule ville de l’île! Comme toutes les villes vietnamiennes, elle très animée avec de nombreux commerces ouverts sur la route et la circulation frénétique des 2 roues. Il n’y a pas de points d’intérêts touristiques à proprement parler mais juste la vie quotidienne à découvrir.

Le marché est un lieu incroyable. On l’a traversé par hasard en scooter. D’un coup, on s’est retrouvés au milieu d’une fourmilière où tout semblait à la fois anarchique et organisé. C’est souvent l’impression que j’ai au Vietnam! Nos yeux d’occidentaux voient le chaos mais une rapide observation montre que pour les locaux, tout est à sa place, tout le monde s’y retrouve. Nous, on a slalomé entre les corbeilles de fruits, les bassines de poissons, les viandes qui pendent,  les piétons,  les scooters… Les marchandes sont accroupies à la hauteur des pots d’échappement, dans une chaleur suffocante. Un camion-poubelle se fraie un chemin au milieu de tout ça!  Moi, j’essaie de prendre des photos depuis l’arrière du scooter qui fait des embardées…Waouuh! Ça décoiffe!

Un peu plus loin, on retrouve le calme. Au bord de l’eau se trouve un temple Jaïn. On en avait visité de magnifiques en Inde, en particulier à Jaisalmer. Celui-ci n’a rien d’extraordinaire, il est même très modeste. En revanche, sa localisation et les points de vue qu’il offre, valent le détour.

Sur la plage de la ville (Long Beach) se trouve la grande majorité des hôtels et donc l’essentiel de la concentration touristique. La plage est jolie mais plus du tout dans un cadre naturel. Chaises, parasols et restaurants sont partout!

Le Nord de Phu Quoc

On a ensuite filé en scooter vers le nord par la côte ouest. On s’est rapidement retrouvés au milieu de routes en travaux. On avait remarqué à notre arrivée qu’il y a avait de nombreuses constructions et voies en travaux mais là, on s’est rendus compte que l’île est un immense chantier à ciel ouvert. Un développement effréné est en cours! Des routes boueuses où on doit slalomer entre les engins de chantier en évitant de s’échouer dans la belle mélasse rouge… Benoit était au volant et moi derrière, muette et les fesses serrées! Il a fallu déployer beaucoup d’énergie pour découvrir une belle plage! Au milieu des travaux, une petite baie tranquille est apparue. Elle semblait épargnée de l’effervescence des environs. On y a fait une petite pause rafraîchissement face aux bateaux de pêche.

On a repris la route, tant bien que mal pour découvrir un peu plus loin un immense complexe de loisir super kitsch! Un Disneyland de très mauvais goût! À côté, se trouve un grand hôpital international qui semble désert! Ces installations paraissent complètement surdimensionnées par rapport à cette petite île! À moins, qu’ils n’aient décidé d’en faire un grand spot touristique, ce que nous craignons!

Tout au nord de l’île, nous avons parcouru le village de Ganh Dau qui, lui, est resté authentique. Au bord de l’eau, se trouvent des ruelles très étroites avec de part et d’autre de très modestes commerces qui sont aussi le lieu de vie des familles. Du côté de l’eau, les habitations sont sur pilotis et réduites à une seule pièce. Après la démesure que nous venions de traverser, on a beaucoup plus apprécié cette vie simple et traditionnelle. On a tout de même fait figure d’extraterrestres au milieu de la population et je n’ai pas osé faire des photos des gens ni des maisons. Juste quelques clichés au bord de l’eau :

Ce village a sauvé la mise! Après des heures de routes inconfortables où l’île nous est apparue bien défigurée par les constructions, on a été soulagés de découvrir ce village toujours intact!

Le sud de Phu Quoc

Un autre jour, nous avons décidé d’explorer le sud de l’île, toujours en scooter. Cette fois, nous nous sommes retrouvés sur des routes immenses ( 2 x 2 voies) en travaux. Nous avons même fait des kilomètres sans savoir si la route était ouverte ou pas et finalement, nous nous sommes retrouvés face à une évidente fin de route.

Les doubles voies terminées sont affublées d’un petit péage. Un petite somme pour nous mais sûrement beaucoup moins pour la population locale ( 5000 Dong = 0.20 euros).

On est arrivés finalement au Sud-Ouest sur la plage très connue de Sao ( Bai sao). La partie centrale de la plage a de nombreux petits bars et restaurants. Malheureusement, des montagnes de déchets collectés gênent un peu la vue. On est allés à l’extrême gauche de la plage ( quand on est face à la mer), devant un restaurant où la plage est vraiment propre. Le décor est ici à la hauteur de ce qu’on a pu lire sur Phu Quoc! D’ailleurs, des mariés faisaient leurs séances photos sur la plage.

Le trajet pour se rendre à cette plage est assez long ( 2 heures environ depuis Ong Lang) et on n’y est pas retournés.

Sur la route, on a pu découvrir les cultures de poivre, une des spécialités de l’île.Culture du poivre Phu Quoc

Une autre spécialité de Phu Quoc est la fabrication de la fameuse sauce Nuoc Mâm.

Sillonner Phu Quoc en scooter s’est avéré moins agréable que ce qu’on espérait. En raison des travaux mais aussi parce que la nature ne nous a pas vraiment enchantés. On a été étonnés de constater qu’il n’y a presque pas de villages. On est très inquiets pour l’avenir de l’île. Cela risque de devenir une usine à touristes!

Ong Lang est LE petit paradis de Phu Quoc!

Après nos petites escapades en scooter, on a d’autant plus apprécié le lieu où on logeait! La plage de Ong Lang est vraiment la plus agréable de l’île! D’ailleurs, quelques couples de touristes y venaient pour la journée. Le soir venu, c’est la population locale qui arrivait pour  s’y baigner en famille.

Une très chouette ambiance. Beaucoup de rires.

Chaque fin de journée,  on se disait qu’on était vraiment privilégiés d’avoir pu être là,  dans ce décor idyllique. Surtout au moment où la France est en état de choc après les attentats de Paris. Chaque soir, on a passé des heures à regarder les émissions d’actualité. C’est toujours très bizarre d’être à la fois très loin de cette fureur et en même temps très informés, autant que si on était en France. Tout au long de notre Tour du Monde, on a vécu de grands bonheurs alors que l’actualité était bien triste. On a essayé tout de même de profiter au maximum de l’opportunité de vivre ce grand voyage. Cette semaine à Phu Quo nous a comblés. On  recommande vivement la plage de Ong Lang et l’hôtel Coco Palm pour un séjour en amoureux.

Allez, encore deux photos de notre petit paradis pour vous dire au revoir!

Notre prochaine destination est le delta du Mekong, et en particulier la ville de Can Tho.

À bientôt!

Publicités

7 réflexions sur “Semaine détente à Phu Quoc

    1. C’est vrai que j’ai pas précisé. On y est allés en avion (Saigon-Phu Quoc) mais on est repartis en ferry (2h30 jusqu’à Rach Gia) puis bus! Il faut savoir qu’il y a plusieurs vols par jour et plusieurs compagnies (premier prix : 45 $ vol aller depuis Saigon)

      J'aime

  1. Bonjour,

    Merci pour vos articles, cela nous aide beaucoup pour préparer notre voyage. Avez vous le nom de l’hotel où vous étiez sur Phu Quoc

    J'aime

Laisse un commentaire! Ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s