Appelez-moi Saigon!

Saigon… Un nom de ville qui porte en soi tellement d’images et de représentations fantasmées… Un nom qui n’existe plus mais que tout le monde continue de faire vivre…

Ecrivez HCMV ( Ho Chi Minh Ville) mais prononcez Saigon!

Cette ville importante du Viêtnam a porté de nombreux noms au fil de son histoire.  Elle est devenue Saigon au XVIII° siècle et a porté ce nom jusqu’à la fameuse  et terrible « guerre du Viêtnam ». Ensuite, elle a été rebaptisée Ho Chi Minh Ville du nom du Père de la Patrie dont les photos et les statues sont omniprésentes dans tout le pays. Aujourd’hui, les Vietnamiens continuent de dire Saigon. En fait, c’est une ville qui s’écrit HCMV mais que tout le monde prononce Saigon!

Saigon a été pour nous la porte d’entrée du Sud du pays (comme Hanoi l’avait été 6 mois plus tôt pour le Nord) et la première étape de notre retour au Viêtnam, juste avant de conclure ce Tour du Monde. Un Tour du monde assez étrange qui a fait des demi-tours et s’est un peu écarté de notre itinéraire prévu sur la fin!

Alors que Saigon n’est pas la capitale du pays (c’est Hanoi!), elle est pourtant la ville la plus peuplée du pays (environ 9 millions d’habitants). Cette capitale économique est une ville champignon. Sa croissance démographique se fait à vitesse Grand V avec l’arrivée importante de personnes provenant d’autres provinces. Les projections sont ahurissantes : 15 millions d’habitants en 2020!

La ville est immense et nous n’en avons visité qu’une toute petite partie.

Le district 1

La ville est divisée en quartiers ( districts). Les districts du centre sont numérotés. Nous avons choisi un hôtel dans le District 1 qui est le plus agréable à visiter à pied. C’est aussi le cœur touristique où se trouvent des bâtiments remarquables de l’époque coloniale.

Autour de l’opéra, de nombreux bâtiments magnifiques sont convertis en hôtels de luxe.

La poste est un très beau bâtiment qui est toujours en activité mais qui reçoit surtout beaucoup  de touristes. Gustave Eiffel a signé sa charpente métallique.

En face de la poste, se trouve la très belle Cathédrale Notre Dame de style néo-roman ( XIX° siècle)

Autour de ces édifices anciens apparaissent des buildings modernes. Ce quartier est en fait un patchwork de styles architecturaux divers, témoins de la longue histoire de la ville.

La haute tour de la financière Bitexco de 68 étages a une allure bien reconnaissable qui est censée s’inspirer du lotus. Juste au-dessous de la plateforme pour les hélicos, se trouve un point d’observation ( payant).

Pour prendre un peu de hauteur et admirer le panorama, on a préféré aller un peu plus loin, sur la terrasse du très chic hôtel Rex. On a une jolie vue sur l’hôtel de ville et la longue place qui rejoint la Tour Bitexco. Cette place s’illumine la nuit et rassemble beaucoup de monde : groupes de jeunes  Vietnamiens, familles, touristes….

Ici, comme dans d’autres lieux de la ville, un chantier est en cours pour une ligne de métro prévue pour 2017.

La vie dans la rue

Dans les alentours de la place de l’hôtel de ville, les rues très fréquentées s’animent en particulier le soir. On peut s’y régaler à petits prix. La majorité des restaurants sont en fait de petites échoppes installées sur les trottoirs avec les fameux mini-tabourets en plastique. Le problème est qu’on est à la hauteur des pots d’échappement. On peut aussi trouver des restaurants au premier étage des immeubles, ce qui offre une vue sur l’animation de la rue, sans ses inconvénients ( notre préférence!)

Jour et nuit, la ville est bouillonnante. Les trottoirs sont encombrés, les rues envahies d’un flot ininterrompu de deux-roues. Comme on l’avait appris lors de nos premiers pas au Viêtnam, nous avons fait confiance à la dextérité des motocyclistes. Pour traverser la rue, il suffit de s’avancer d’un pas régulier dans la circulation et tous les véhicules t’évitent. La seule préoccupation est de ne surtout pas changer son rythme de marche: on n’accélère pas, on ne s’arrête pas! Sinon cela fausse leur anticipation et c’est là qu’on se trouve en danger! Je ne sais pas si le métro va arranger les problèmes de circulation mais la croissance exponentielle de la population de la ville ne s’accompagne pas de l’élargissement des voies et les embouteillages sont permanents! Les motos et scooters sont les maîtres de la ville! Ils sont omniprésents! Les trottoirs font souvent offices de parkings.

Un des lieux animés du quartier est le marché Ben Thian. Ce sont de grandes halles à demi couvertes construites par les Français en 1914 et abritant aujourd’hui toutes sortes d’échoppes. En fin de journée, les halles ferment et c’est un marché de rue qui s’installe aux alentours, jusque très tard dans la nuit. Les vendeurs de rue ont des journées extrêmement longues. En milieu de journée, on voit ici ou là des gens dormir sur des chaises ou même sur leur moto.

À tout moment de la journée, on peut manger dans la rue. Les vendeuses proposent des fruits mais aussi toutes sortes de produits comestibles. Je me demande bien quel est le temps de travail moyen de tous ces gens! J’ai l’impression que c’est les 35h en deux jours!

Pour sortir de la frénésie, on peut aller dans un des très beaux parcs du quartier. Les jardins sont particulièrement bien entretenus, les arbustes taillés et on y trouve du calme et une fraîcheur relative. Les Vietnamiens aiment y faire du sport ou se balader le matin tôt ou en fin de journée. Les affiches du Parti s’imposent un peu dans le décor!

Un peu de culture

Au Nord du District 1, après une promenade sous une chaleur infernale, nous avons rejoint la pagode taoïste de l’empereur de Jade ( ou pagode Ngoc Hoan). Bien qu’on ait visité des dizaines de pagodes en Asie ces derniers mois, on aime toujours retrouver cette ambiance de recueillement et d’encens. N’étant toujours pas des spécialistes, on se contente d’admirer la beauté esthétique sans vraiment comprendre la symbolique de chaque chose. On repère quelques constantes des pagodes, comme les statues des gardiens du temple ou des divinités.

Les salles latérales bien dissimulées cachent des statues que j’aurais bien vu en Amérique du Sud, avec l’âne et les chapeaux hauts!

Dans cette salle est organisé un système de prêt original. Dans une corbeille, de petits papiers pliés rouges renferment de l’argent. Si vous  êtes un commerçant et avez un projet qui demande un investissement, vous pouvez prendre de l’argent et ensuite quand ce sera possible, vous remboursez le prêt, en glissant l’argent dans le coffre-fort (par une fente sur le dessus). Assez insolite, non?

Dans une autre petite pièce, 12 statues de femmes portant un enfant représentent chacune un défaut ou une qualité humaine. Chacune d’entre elles est dédiée à l’un des 12 mois de l’année lunaire. Les bâtons d’encens créent une ambiance enfumée pas très favorable aux photos mais la pièce m’a pas mal impressionnée! Encore une fois, je me suis dit que j’aurais pu être au milieu des indiens du Chiapas.

Pagode de l'empereur de Jade Saigon

salle des 12 femmes

Notre longue visite nous a plongés dans une ambiance silencieuse et calme bien éloignée de la ville. Devant la pagode, des tortues font la course sur un plan incliné puis se montent dessus et se font tomber…. Bizarre, bizarre…

Pagode de l'empereur de Jade Saigon

rassemblement de tortues

Pendant nos 5 jours à Saigon, nous avons dépensé pas mal de calories en marche à pieds. Les moments de pause au restaurant étaient vraiment des moments de pur bonheur. La cuisine est délicieuse et toujours très saine et cerise sur le gâteau, on a trouvé des lieux charmants. Un des restaurants que nous avons beaucoup aimé reproduit avec beaucoup de classe les stands de rue. La cuisine se fait sous nos yeux! Tout est magnifiquement présenté et le lieu est un havre de paix!

Petite incursion dans le quartier chinois

Le quartier de Cholon est le quartier chinois de la ville. Assez excentré par rapport au District 1, il est incroyablement frénétique. Etre piéton dans ce quartier est un défi de chaque instant. Et je ne vous parle pas des difficultés pour s’orienter! Je n’ai pas fait de photos pour garder ma vigilance dans les rues. On a fait une halte devant une église et dans une pagode pour souffler un peu.

Après 1h30 dans la folie de Cholon, on s’est exfiltrés en sautant dans un taxi! Waouuu! Il faut y aller mollo  dans ce quartier!

Ce tout petit échantillon de Saigon nous a bien plu. On avait déjà beaucoup aimé Hanoi mais on n’avait pas imaginé que Saigon serait si sympa.  À partir de cette ville, nous avons découvert ensuite une bonne partie du sud du pays en commençant par l’île de Phu Quoc puis Can Tho dans le Delta du Mekong dont je vous ai parlé dans les billets précédents. Le Viêtnam est vraiment un pays étonnant et attachant. On n’ y a vécu que de belles expériences!

Et il est temps de rentrer…

À l’heure où j’écris ce billet, nous sommes brièvement de retour à Saigon pour prendre l’avion qui nous ramène en Europe. C’est la fin de notre voyage au Viêtnam mais c’est aussi et surtout la fin de notre année de voyage autour du monde! On n’arrive pas encore à réaliser…

On sera avec nos familles à Paris et Genève pour les fêtes de fin d’année. Ensuite, on posera nos valises à Rome pour une nouvelle aventure. Pour quelques mois. Peut-être plus…

Merci à tous ceux qui nous ont suivis cette année, que ce soient nos proches qui ont voyagé un peu avec nous ou des inconnus qui, grâce à la magie des blogs, ne sont plus vraiment des inconnus aujourd’hui. Vos messages tout au long de cette année ont été très stimulants pour continuer à écrire! On a été heureux de partager avec vous un peu des beautés de ce monde.

Dans quelques temps, viendra le moment de faire un bilan de cette année… De prendre un peu de recul… Mais plus tard… On va devoir atterrir avant!

À bientôt!

Advertisements

7 réflexions sur “Appelez-moi Saigon!

  1. Je planifie actuellement mon sejour au Vietnam (sud et centre) et je me suis pas mal inspire de vos notes de voyage : je vais eviter les Russes, et je vais verifier qu’ils n’ont pas encore tout betonne a Phu Quoc, comme vous dites 😉 Mes amities de Pologne!

    J'aime

Laisse un commentaire! Ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s