Hanoï, une ville aux mille facettes

Premier matin au Vietnam. Hanoï, le vieux quartier.

À 6 heures, la ville est déjà bien réveillée! Des personnes sont installées dans la rue sur des mini-tabourets en plastique en train de prendre leur petit-déjeuner. De bonnes odeurs et des plats inconnus. De nombreuses personnes sont en train de faire du Tai Chi au bord du lac, seul ou en groupe. Les rues grouillent de scooters qui klaxonnent et slaloment entre les piétons. Une chaleur déjà très lourde…

C’est l’Asie telle que je l’imaginais.

Le vieux quartier de HANOÏ.

On a choisi de loger dans le vieux quartier. On est plongés immédiatement dans une fourmilière. La rue est un monde assez fascinant. Les trottoirs ne sont pas pour les piétons. Ce sont des garages à scooters, des  cuisines et salles de restaurant, des ateliers en tous genres. En tant que piétons, on slalome entre les différents obstacles, entre le trottoir et la rue. Traverser la rue est tout un art. Il faut se lancer dans la circulation, face au flot des voitures et scooters. C’est impressionnant mais si on marche à une cadence régulière sans courir ni s’arrêter, les véhicules nous contournent sans problèmes. Un vrai art!  Un ballet parfaitement orchestré. Les déplacements de chacun sont anticipés et tout se passe bien! Après une journée entière de slalom dans les rues et pas un seul accident constaté, on est étonnés et admiratifs! Les Vietnamiens ont développé un vrai savoir-faire!

Un moyen de découvrir le quartier en économisant ses forces a été de monter dans un tuk tuk.

Tuk Tuk Hanoi

Notre chauffeur de tuk tuk souriant et intrépide!

On allait vraiment doucement mais il faut dire que ces tuk tuk sont normalement pour une seule personne et que nous étions deux! Notre chauffeur pédalait tranquillement et maîtrisait parfaitement la rue et ses codes. J’avais l’impression qu’on allait se faire renverser toutes les 2 minutes. Notre petite carriole qui semblait bien vulnérable dans le flot des véhicules à moteur ( une horde de scooters!) mais nous sommes tout de même arrivés à bon port! Un miracle!

On a pu avoir un vision d’ensemble du centre et prendre quelques photos au milieu de la circulation… Les héritages architecturaux de Hanoï sont très réussis et bien conservés: La Bourse, la Cathédrale, l’opéra, etc…

De jolis bâtiments mais surtout de belles scènes de rue. On ouvre tout grands les yeux et on se sent bien. C’est comme si cette ville inconnue nous ouvrait ses portes sans poser de questions. On se mêle à l’animation des rues et on observe les gens vaquer à leurs occupations du matin. Les femmes sont très actives. De nombreuses vendeuses de fruits et légumes s’activent, à pied avec leur palenche très chargé ou à vélo.

On a découvert le pont Long Bien ( ancien pont Paul-Doumer) dessiné par la compagnie Eiffel et inauguré en 1902. Long de plus de 1600 m, il devait témoigner de « la puissance de la civilisation française dans les œuvres de la paix »! Tout un programme! Aujourd’hui, il est pour les Vietnamiens un symbole d’unité, d’endurance et de patriotisme. Il a été bombardé 14 fois par les Américains et à chaque fois remis en état!

C’est un plaisir de se promener à pied dans le vieux Hanoï, de découvrir les 36 rues qui ont toutes une spécialité : la rue de la soie,  la rue des fleurs, la rue des quincailliers, la très odorante rue des épices, etc… Aller au marché… Assister à des scènes cocasses…

On peut s’immerger dans cette animation quotidienne sans être ciblés comme touristes. Globalement, on nous ignore et c’est parfait pour découvrir le quartier tranquillement. Les personnes avec lesquelles nous parlons sont souriantes. On essaie de se comprendre en anglais. On a affaire à des personnes qui ont souvent un anglais rudimentaire, juste le minimum pour vendre, et d’autres avec qui on peut échanger quelques mots. Leur accent demande un peu d’adaptation mais on y arrive!

Et entre deux bâtiments, on découvre un temple par ci, un temple par là.

La chaleur est étouffante. On a l’impression d’être dans un hammam. On n’est pas les seuls à être écrasés. Les Vietnamiens sont aussi en nage et se font un peu d’air avec leur éventail. Des femmes sont très couvertes : les vendeuses traditionnelles ( vendeuses ambulantes) portent des chemises manches longues avec leur chapeau pointu. Les femmes sur les scooters ont presque toujours un blouson ( avec un masque canard assorti) et souvent une longue cape par dessus leurs jambes.  Toute cette tenue doit être un moyen de protection. Pour ne pas se salir? Contre la pollution? Ça reste étonnant avec une chaleur de 40°c! Il semblerait après quelques questions que les femmes se couvrent pour se protéger la peau du soleil! Elles doivent étouffer! Se protéger contre les marques du soleil avec un masque qui couvre tout le visage… Cela ne les met pas bien en valeur… Elles ne se dévoilent qu’à la nuit tombée!

La chaleur ne nous a pas coupé l’appétit! Cela fait des semaines que l’on salive sur la cuisine asiatique (en particulier après des semaines aux USA!)! On a envie de tout goûter! Quel raffinement! Et quel savoir-faire chez ces femmes qui cuisinent dans la rue, à même le sol avec le minimum de matériel!

Les fins de journée sont très animées et la chaleur reste écrasante (la température ne descend qu’à 32°c en ce moment!). Seuls les abords du lac offrent une petite brise le soir. Les gens se promènent, les amoureux sont assis côte à côte, fac au lac et ses berges illuminées.

Ce lac ( le lac Hoan Kiêm) est vraiment un atout charme du quartier. Où qu’on se trouve sur ses berges, il suffit de contempler la vue pour s’échapper un peu de la frénésie de la ville. Une légende entoure ce lac. Il aurait changé la destinée d’un pauvre pêcheur qui est devenu empereur suite à l’apparition d’une tortue géante. On a cru comprendre que cette tortue existe vraiment et qu’elle fait l’objet d’études et de soins mais on ne l’a pas vue…Et pourtant on a observé et mitraillé ce lac sous tous les angles!

En fin de journée le vieux quartier change d’ambiance. Les vendeurs ambulants et quelques touristes sont de retour après la sieste. On s’imprègne encore un peu de l’ambiance et on observe les bâtiments se parer de lumières.Batiment vieux quartier

Hanoï est une ville grouillante, captivante…

Un premier jour, une immersion en Asie… On est ravis!

Le quartier de la citadelle

Notre deuxième journée est consacrée à des visites culturelles dans les quartiers voisins. On commence par la citadelle impériale de Thang Long, patrimoine mondial Unesco depuis 2010. La citadelle fait partie de la cité interdite et a été le lieu de vie des Dynasties du pays du XI° au XVIII° siècle.

Ce qu’on voit aujourd’hui est assez complexe à comprendre. Ce sont les vestiges de plusieurs superpositions de bâtiments en fonction des époques. Les Français ont détruit la citadelle et l’ont transformée en quartiers militaires. Seules certaines parties subsistent. On a tenté de suivre le fléchage des lieux mais les indications étant en Vietnamien, on a été parfois un peu perdus. Depuis 2002, de grandes fouilles ont lieu dans une partie du site.

Depuis la citadelle, on aperçoit l’immense tour du musée de l’armée et en face du site archéologique, se trouve le siège du comité central du parti communiste et son bâtiment aussi imposant qu’austère ( un ex-lycée français). Le Parti communiste est le parti au pouvoir et le parti unique!

En repartant à pied dans le quartier qui héberge tous les organes du pouvoir, on a découvert de très belles maisons et le mausolée de Hô Chi Minh. Il a été édifié sur le lieu même où il a prononcé le discours d’indépendance du pays en août 1945. On a observé médusés le public qui défile en file indienne. La consigne est de marcher sans s’arrêter… On n’a pas pris part à la file! Juste à coté se trouve le musée d’Hô Chi Minh où de nombreux groupes scolaires effectuaient la visite.

On s’est concentrés sur la pagode à proximité appelée la pagode au pilier unique ou pagode de la prolongation de la durée de la vie. Cette pagode a été aussi partiellement détruite lors de combats avec les Français et reconstruite. Un bel endroit où on a pu se ressourcer loin de la fureur de la ville. Marcher pendant des heures par 40°c est vraiment dur!

Contrairement aux temples qui sont dédiés au culte des génies et héros légendaires, les pagodes sont dédiées à Bouddha. Pour le reste, leur architecture et leurs décorations semblent similaires à nos yeux de novices.

Dans ce quartier se trouvent de magnifiques demeures qui sont aujourd’hui occupées par des ambassades. Les rues sont larges et les trottoirs ombragés. Douceur de vivre…

On est passés devant le palais présidentiel.

Palais Présidentiel hanoi

Palais Présidentiel

Un beau bâtiment du quartier a attiré notre attention et on n’a pas pu savoir ce que c’était. Ni les officiels à proximité ni les taxis n’ont répondu à nos questions. Ils semblaient bizarrement ne pas comprendre la question. On pensait avoir une réponse sur Google Map mais il n’est pas nommé! Il restera le bâtiment mystère! Étonnant pour un si beau bâtiment!

batiment mystère

batiment mystère

On a pris des moto-taxis et fait du slalom dans la circulation pour rejoindre l’étape suivante : le temple de la littérature

Le temple de la littérature

C’est un site dédié à Confucius et où était éduquée la future élite du royaume à partir du XI° siècle. Pendant 4 siècles, il n’y a eu que 1000 diplômés qui ont eu de grandes fonctions et ont parfois marqué l’histoire de leur pays. Les stèles en pierre qui rendent hommage aux lauréats sont soutenues par une tortue, symbole de patience, d’humilité et de longévité, qualités que les lauréats souhaitaient à leurs écrits. Pendant notre visite de jeunes étudiants et diplômés en tenue investissaient les lieux pour des séances photos et des cérémonies.

Le lieu est une merveille à visiter car c’est une succession de cours, de jardins et de temples. On traverse le lieu avec émerveillement. Chaque porte ouvre sur un nouveau jardin, de nouveaux bassins…

Le lac de l’Ouest

C’est le plus grand lac de Hanoï, il a une circonférence totale de 13 km. Autrefois, des palais et villégiatures royales occupaient les rives du lac. Aujourd’hui, c’est un ensemble hétéroclite de villas et d’immeubles. C’est un quartier prisé par les expatriés. Quand on regarde le lac, on ne s’imagine pas à Hanoï. On est loin du veux quartier et de son artisanat traditionnel..

Chaque quartier de Hanoï a son ambiance particulière et regorge de nombreuses merveilles. Il faudrait beaucoup plus que les 2 jours que nous y avons consacré pour visiter les sites majeurs. On se dit que Hanoï doit être une ville agréable à vivre!

On va dans les prochains jours visiter Tam Coc ( la baie d’Halong terrestre) puis faire une petite croisière dans la baie d’Halong. On vous en parle très vite! 🙂

Publicités

10 réflexions sur “Hanoï, une ville aux mille facettes

  1. C’est l’article très intéressant ! Je veux bien vous donner d’autres informations sur le vieux quartier hanoi:
    « Au nord du lac court la très passante Hang Dao ( rue des Fleurs de Pêcher) avec ses maisons début 20es. Aux façades occidentalisées. Elle était la des Françai d’Indochine st son nom vietnamien fait allusion à la couleur rose, alors à la mode pour teindre les articles en soie. Ce rôle est dévolu aujourd’hui à sa voisine, Hang Gai ( rue de Chanvre), où se trouvent plusieurs magasins de soieries réputés.
    Parallèlement à Hang Dao, Dinh Liet, la rue des com pho, est coupée par Gia Ngu où se déploient un marché de vêtements( à l’est) et des stands de spécialités culinaires( à l’est). Dinh Liet délimite désormais, avec Hang Bac( rue des Orfèvres) se Hang Be( rue des Canots), le quartier d’une corporation d’un genre nouveau : les mini-hôtels pour budgets serrés qui ont poussé comme des champignons dans les années 1990 »

    Grand merci et bonne continuation !

    J'aime

Laisse un commentaire! Ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s