4 sites archéologiques de Sicile

La Sicile est une île aux trésors. Que vous soyez plutôt « plage », « randonnée », « vie urbaine » ou « visites culturelles »,  la Sicile vous comblera !

Aujourd’hui, je vais vous parler de sites archéologiques mais attention, ne comptez pas sur moi pour vous faire un cours d’archéologie gréco-romaine du IV°siècle avant J.C. ! Je vais vous parler d’émotions, de beauté, de ce que l’on a ressenti en face des temples les plus visités de Sicile. Un  regard d’amateurs sur les très vieilles pierres et la nature…

La vallée des temples ( Agrigente)

Sur la côte sud de l’île, la Vallée des temples est un des lieux les plus magiques que l’on ait vu en Sicile. Entre la mer et la ville d’Agrigente ( qui vaut aussi le détour !), se trouve un site vraiment spécial, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco.

Imaginez-vous : vous roulez au coucher du soleil et vous apercevez au milieu de la végétation des temples grecs qui émergent ci et là ! Je vous assure que la sensation est magique.

On a dormi près d’Agrigente pour visiter le site dès l’ouverture à 8h30. Je peux vous dire que c’est vraiment le meilleur moment pour en profiter sans la foule de touristes et la chaleur accablante (même en mai !).

On a commencé par se balader sur un petit sentier au milieu de la végétation, puis petit à petit des ruines nous sont apparues. Nous avons rejoint une route pavée pour parcourir le site sur toute sa longueur.

sites archéologiques Sicile

Le point d’orgue de la visite est le temple de la Concorde. C’est un temple dorique des plus parfaits et des mieux conservés que l’on ait vu. Il a été construit en 340 avant J.-C. S’il a si bien résisté aux 2000 ans passés, c’est parce qu’il a été transformé en basilique chrétienne ce qui lui a évité la destruction.

Aujourd’hui, on le voit de couleur sable mais à l’origine, il était entièrement recouvert de stuc blanc à l’intérieur comme à l’extérieur et il y avait une frise multicolore au-dessus des colonnes. Sur place, une photo représentant cette version colorée permet de mesurer la différence entre les 2 versions. Personnellement, j’ai adoré ce que j’ai vu en l’état. Le soleil sur la pierre et le panorama lui donnent vraiment un aspect majestueux.Vallée temples icare

On a eu l’immense privilège d’être seuls quelques minutes face au temple. On  a pu s’asseoir tranquillement et admirer le panorama.

La statue en contrebas représente Icare tombé du ciel. Il ne s’est pas seulement brûlé les ailes, il s’est aussi cassé les membres !!! Pauvre Icare !

La dernière fois qu’on a été face à une telle magie sur un site archéologique, c’était à Athènes, sur l’Acropole. Cette fois, on n’a même pas été obligés de partager cette merveille avec des groupes de touristes venus du monde entier !!!

Ensuite, on a poursuivi jusqu’au temple de Junon, tout au bout du site. C’est le temple jumeau de celui de la Concorde mais il est beaucoup moins bien conservé. Son atout est d’être le point culminant du site (120 m. au dessus du niveau de la mer) !

Un moment incontournable est de s’asseoir devant ce temple et de balayer du regard à la fois Agrigente et l’ensemble de la vallée !

sites archéologiques Sicile

Le site offre de toutes part des panoramas exceptionnels et franchement, j’aurais pu vous mettre des dizaines de photos supplémentaires !

 

Mine de rien, visiter l’ensemble du site demande du temps et des mollets en forme !

Site archéologique de Selinunte

Dans mon article précédent consacré aux petites stations balnéaires tranquilles, je vous ai parlé du petit village de Selinunte. Quasiment collé au village, se trouve un site archéologique qui lui aussi surplombe la mer.

C’est un site qui est plus laissé à l’état sauvage au niveau de la végétation. Quand on se promène, on a presque l’impression que personne n’a encore découvert le lieu. Ce n’est pas le cas évidemment et on a même pu observer le travail d’une jeune équipe d’archéologues en pleine restauration.

Les temples ont subi les attaques du temps et les photos de reproduction sont bien utiles pour se représenter les temples d’origine. Le temple ci-dessous est le mieux conservé. On peut entrer à l’intérieur et mieux se rendre compte des proportions. C’est d’ailleurs le seul temple visité en Sicile dont l’accès intérieur n’est pas protégé ! Cela nous a paru assez bizarre de laisser les visiteurs au contact des pierres sans mises en garde.

sites archéologiques Sicile

Sur ce site, on a en permanence une vue sur la mer.

sites archéologiques Sicile

Ségeste

Voici un troisième site archéologique qui se trouve dans un espace naturel particulièrement magnifique au milieu de collines cette fois.

Nous avons conservé notre stratégie de visite dès l’ouverture pour éviter la foule mais à Ségeste on n’était pas les seuls à avoir cette idée.

Ce site a deux vestiges remarquables : le temple dorique du V° siècle avant J.-C. et l’amphithéâtre grec creusé dans la roche. Les deux sont séparés par 2 kms et un bon dénivelé ( un bus relie les deux).

Segeste (3)

D’après les archéologues, ce temple n’a jamais été terminé.

Il est vraiment bien mis en valeur dans cet écrin de végétation qu’on a admiré longuement.

Là encore, on a apprécié d’être seuls dans cet amphithéâtre…

sites archéologiques Sicile

Ce site de Ségeste vaut vraiment la peine. Il parait que les fouilles sont loin d’être terminées, en plus !

Villa Casale ( Piazza Armerina)

À 5 kms de la charmante ville de Piazza Armerina dont j’aurais pu vous parler dans mon article sur les villes haut-perchées, se trouve un site bien différent des précédents. La villa romaine du Casale est classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité de l’Unesco et tient sa renommée de ses mosaïques exceptionnelles. Franchement, on a hésité à y aller car on a déjà vu beaucoup de mosaïques dans nos voyages mais on n’a vraiment pas regretté. Ce site est très spécial par rapport aux autres. C’était un complexe résidentiel sur 3500 m2. La visite est très bien organisée: il y a des passerelles à quelques mètres du sol pour nous permettre d’admirer les mosaïques qui le recouvrent (sans marcher dessus, of course) ! Une structure métallique colossale recouvre l’ensemble pour assurer sa conservation. Il y a différentes salles dont un complexe thermal.

Ci-dessous, on voit une salle de 60 mètres de long dont les mosaïques représentent la capture des fauves pour les jeux de l’amphithéâtre (en fait, il n’y a jamais eu de fauves en Sicile).

sites archéologiques Sicile

Villa casale (4)

La chambre des « filles en bikinis » est assez connue et illustre tous les guides de la villa Casale ! Eh oui, ces jeunes femmes étaient peu vêtues pour faire du sport au IV° siècle après J.-C. !!!

sites archéologiques Sicile

Les mosaïques sont toutes colorées et représentent des scènes très différentes.

Villa casale

Devant chaque pièce, des explications très complètes sont apportées. C’est d’ailleurs une des visites les mieux documentées.

Le clou du spectacle est la nature verdoyante des environs.

sites archéologiques Sicile

 

Voilà, la visite de ces sites archéologiques est terminée. Il m’a été très difficile de mettre des mots sur les émotions ressenties mais je vous assure que ces sites me laissent un souvenir impérissable !

J’espère qu’avec cette série d’articles consacrés à la Sicile,  j’aurai contribué à vous montrer toute la diversité des richesses naturelles et culturelles de cette île unique.

Bella Sicilia, on t’a quittée et on te regrette déjà !

À bientôt pour d’autres aventures dans une autre île de la méditerranée : Malte !!!

Publicités

Laisse un commentaire! Ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s