Au coeur de l’île de la Réunion

Vingt ans que je fantasmais sur l’île de la Réunion! Ses paysages volcaniques et sa végétation luxuriante m’attiraient depuis longtemps mais c’est surtout son mode de vie qui m’intriguait. J’ai toujours entendu dire que les Réunionnais vivaient en bonne harmonie, malgré leurs différences ethniques et religieuses. Les nombreux reportages sur cette île me donnaient l’impression que c’était un petit paradis.

Malgré cette attirance forte et nos nombreux voyages, il nous a fallu attendre 2015 pour découvrir ce petit bijou de l’Océan Indien.  Il faut dire qu’on ne va pas à la Réunion juste en passant! Il faut 10-11 heures d’avion pour parcourir les 9000 kms qui la séparent de la métropole. C’est grâce à l’invitation de mon amie Gaëlle, Réunionnaise d’adoption, que nous avons débarqué pour 2 semaines de découverte avec la meilleure guide qui soit!

À la découverte du CŒUR de l’île

Nous nous sommes laissés porter sans avoir de programme prédéfini. Il faut dire qu’après des mois de voyage, nous avons plus envie de prendre du temps, de ne pas courir pour « voir tout ce qu’il y a à voir ». Nous avons pu découvrir des merveilles, et ceci, sans avoir dû fournir de gros efforts physiques. La Réunion est le paradis des randonneurs mais comme nous avons conscience de nos limites, notre guide Gaëlle avait un défi de taille : nous conduire au coeur de l’île sans nous imposer un programme d’athlète.

Cirques, bassins et cascades

Mission réussie quand nous avons découvert le fameux cirque de Mafate qui est accessible seulement à pied. Nous avons pu en avoir une vue d’ensemble, du haut, lors d’une balade facile et vraiment magique : le sentier du cap noir et de la roche vert bouteille. C’est vraiment une feinte car descendre et remonter prend de longues heures. Grâce à un sentier accessible à tous ( 1h30 au total), on a eu rapidement une vue du cirque. Gaëlle nous a proposé de faire la randonnée en sens inverse par rapport au parcours proposé et c’était une excellente idée :on profite rapidement du spectacle!

On a posé tout frais devant ce spectacle édifiant. On a tellement aimé ce paysage qu’on l’a mitraillé de photos. Le tri est vraiment trop dur! Désolée pour les doublons mais je ne peux pas faire mieux

Depuis notre belvédère, on apercevait juste quelques habitations. On a essayé avec peine d’imaginer la vie des habitants dans ce lieu unique et isolé. La descente nous a amenés sur une crête avec une jolie vue sur la plaine et la mer.

En seulement 1h30, on a eu l’impression de toucher du doigt la majesté de cette île. On était presque honteux de ne pas avoir souffert pour profiter d’un tel panorama!

Sans aller jusqu’aux cirques ( il y en a trois au coeur de l’île), on peut faire de jolies balades. Par exemple, la balade des 3 bassins de Saint-Gilles  nous a conduits sur de jolis sentiers, avec des bassins et des cascades. Le lieu est normalement interdit au public mais pour notre défense, on n’était pas les seuls voyous sur le site! C’est un lieu de rencontre des jeunes qui y viennent se baigner (ou boire et fumer loin des regards!). Nous, on a juste marché sagement, tentant de suivre le rythme…

Nous avons beaucoup aimé pouvoir nous retrouver au coeur de la nature en quelques minutes.  La Réunion a d’innombrables cascades et bassins. Nous avons eu la chance de découvrir la cascade de Grand Galet au sud de l’île. Au bout d’une longue route sinueuse qui longe la rivière Langevin, nous avons pu poser tels des stars devant le site. Vous ne verrez pas les clichés mémorables de nos faces crispées avec nos k-ways bleus. Eh oui, il pleuvait! Nous avons dû résister à l’envie de nous la jouer « Tahiti Douche » sous les cascades! Si le soleil avait été là, cela aurait été torride!!!

À l’Est de l’île, l’anse des cascades est un site bucolique complètement réaménagé. Une belle réussite. Un lieu qui doit séduire de nombreux amoureux en quête du lieu parfait pour les grandes déclarations. On a eu envie de s’asseoir et de contempler. Bon, on peut aussi manger des gaufres avec plein de chocolat ( N’est-ce pas, copine?!)

Une balade à l’Etang Saint-Paul et la cocoteraie permet de se rendre compte que l’élément aquatique est vraiment omniprésent sur l’île.  Lors de notre venue, des classes se retrouvaient pour des activités sportives ( kayak, course à pied). Le ciel était couvert mais le cadre magnifique.

Le village d’Entre-Deux, situé entre deux bras de rivières, au sud Ouest de l’île permet d’admirer des cases créoles traditionnelles et de sentir vibrer l’âme créole.

La richesse de la terre réunionnaise

Pour mieux connaître la végétation de l’île, nous avons visité le jardin botanique du Domaine du Café Grillé. Un guide passionné nous a expliqué les 3 types de jardins : le jardin moderne où le « beau » prime ( sans autre fonction), le jardin de grand-mère où chaque plante a une utilité et le jardin de grand-père où on peut se nourrir. Nous avons appris que de nombreuses plantes de la Réunion ont été importées au cours de l’histoire et que, par ailleurs, les arbres endémiques sont assez peu mis en valeur. Des fruits d’excellente qualité sont peu ou pas exportés.

Après plus d’une heure de visite passionnante où je tentais de tout mémoriser, notre guide s’est enflammé en nous parlant des différents cafés. Je vous épargnerai les détails mais sachez que le meilleur café du monde provient de la Réunion! Le plant ci-dessous qui n’attire pas spécialement l’attention est pourtant un trésor : le café bourbon pointu.plant de café bourbon pointu Réunion

Pour continuer à parfaire nos connaissances des richesses naturelles de la Réunion, nous avons visité le musée Stella Matutina, proche de Saint-Leu. C’est une ancienne usine de traitement de la canne à sucre qui retrace toutes les étapes de la récolte de la canne à la fabrication du sucre. Certaines parties sont assez techniques ( machines, production) mais le bâtiment est impressionnant et vaut le coup d’oeil. La visite nous emmène dans tout l’espace du bâtiment pour une visite multimedia qui n’occulte pas les conditions de vie dans les plantations ( c’est la partie qui nous a le plus intéressés).

Les Réunionnais

Je vous disais en introduction que j’étais très curieuse de vérifier par moi-même quelle était l’ambiance au sein de la population réunionnaise. La Réunion est présentée comme un modèle de bonne cohabitation entre tous. Nous avons eu la chance de partager la vie quotidienne de nos amis qui vivent à Saint-Leu, à l’ouest de l’île. Ils nous ont parlé de leur vie de Zoreils (résidents réunionnais venant de la métropole) et surtout nous avons pu sentir leur plaisir à vivre dans cette île qui semble une bulle protégée de la violence et des tensions ethniques. Nous ne sommes pas naïfs au point de gommer les problèmes ( le chômage est très élevé, les violences intra-familiales présentes et l’éducation sexuelle insuffisante) mais c’est vraiment un Département d’Outre-Mer accueillant et tolérant. Les différentes religions coexistent sans heurts.

Ce qui m’a particulièrement plu est de venir à la sortie des classes de Saint-Leu. On peut admirer toute la diversité des enfants et leur plaisir à être ensemble. Les modes de vie des familles sont différents mais cela n’empêche pas le respect mutuel. En tant que touristes, nous avons été vraiment très étonnés de la gentillesse des gens à notre égard : de nombreux sourires et une politesse dont nous n’avons pas l’habitude. Les conducteurs nous laissent traverser avec le sourire et on nous a même offert du champagne à la plage!!! Des amours! Ayant vécu deux ans en Guadeloupe, nous avons très souvent fait la comparaison malgré nous entre les deux départements et il faut bien dire que les éléments qui nous ont déplu en Guadeloupe (tensions sociales et racisme) semblent pratiquement absents à la Réunion. On aurait envie que l’expérience de la Réunion soit utile à d’autres territoires…

Dans le prochain billet, je vous parlerai de deux joyaux de la Réunion: la mer ( et son lagon) et les volcans. Beauté et émotions au programme, grâce à mon guide hors pair! Et avec le soleil!!!!

À très bientôt!

Note : J’ai écrit ce billet quelques heures après les attentats de Paris. Scotchée devant la télévision, j’essayais de ne pas me laisser envahir par l’angoisse. J’ai eu envie de me mettre à écrire cet article pour ne regarder que d’un œil les horreurs du petit écran et surtout car je veux continuer à voir et à parler des beautés de notre planète. Les Barbares ne vont pas me gâcher ce plaisir! En plus, la Réunion mérite vraiment d’être mise à l’honneur. Mon ton n’a pas peut-être pas l’enthousiasme habituel mais j’ai vraiment beaucoup aimé cette île multicolore qui vit en harmonie!

Publicités

5 réflexions sur “Au coeur de l’île de la Réunion

Laisse un commentaire! Ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s