La légendaire Baie d’Halong

Tous les voyageurs fantasment sur le panorama exceptionnel de la baie d’Halong. Pourtant, on lit parfois que c’est tellement touristique que ça gâche le plaisir, que ça ne vaut peut-être pas la peine d’y aller, etc. Que nenni! C’est sublime!  Sa légende n’est pas usurpée et sa beauté n’est pas éclipsée par les nombreux visiteurs. Il faut juste se donner les moyens d’y aller dans de bonnes conditions.

On ne voulait surtout pas être déçus par la baie d’Halong. Alors c’est une visite qu’on a préparée en amont. On a lu et relu des témoignages de blogueurs, passé des heures sur les sites de réservations et échangé de nombreux mails avec les agences de tourisme de Hanoï. On a choisi une croisière de 2 nuits et 3 jours ( la formule la plus longue) pour bien en profiter. Dans le mini-bus qui nous conduisait de Hanoï à Ha Long, on a eu la bonne surprise d’apprendre qu’on était upgradés (surclassés en bon français). Au port, nous attendait un bateau plus grand et plus luxueux que prévu: le Pelican 2.

On entrevoit déjà les fameux pics et on est impatients de découvrir le bateau et les touristes qui seront avec nous. On est assez anxieux de devoir cohabiter 3 jours avec un groupe d’une trentaine de personnes! ( à la base, on avait choisi un petit bateau pour limiter le nombre de personnes!). On voyagera avec une majorité d’asiatiques et 8 femmes belges ( que j’imagine en joyeuses divorcées). L’accueil sur le bateau se fait avec beaucoup de cérémonie. Tout le monde est en rang d’oignons pendant le briefing fait par le manager qui n’a vraiment pas l’air commode. Immédiatement, je l’imagine en colonel de l’armée! Le bateau est vraiment beau: 3 ponts, beaucoup de bois foncé partout et surtout une vue panoramique sur la mer où que l’on se trouve. Même les cabines ont des baies vitrées immenses! Le pont supérieur est vraiment une tour d’observation exceptionnelle à 360°.

À cause de l’origine karstique et calcaire du sous-sol, l’érosion a formé des pitons rocheux qui tombent dans la mer. La baie d’Halong compte 1969 pitons/îlots partiellement recouverts de végétation! Elle est longue de 50 kms et large de 30 kms.

Ce paysage est vraiment apaisant. On laisse son regard errer entre les pics. Des petits, des grands… Les Vietnamiens leur ont donné des noms selon leur forme.

Bien-sûr, on n’est pas tout seuls. D’autres bateaux passent autour de nous. Les petits bateaux proposent des excursions à la journée. Il y aurait au total 500 bateaux dans la baie d’Halong.

On croise des petits barques de pêcheurs. La baie est très poissonneuse!

La balade de la journée nous emmène à la découverte d’un village de pêcheurs flottant. En barque, on découvre ces habitations flottantes bien cachées entre les pics, comme dans une coquille d’escargot.

Les rameuses sont toutes habillées avec une tunique fuchsia et un chapeau conique. Elles rament debout et avec les mains ( contrairement aux rameuses de Tam Coc!). Dans notre barque un couple asiatique tente de canaliser leur petite fille bien mignonne mais qui en a rien à faire du paysage! Nous, on se laisse prendre par la magie des lieux. Les pêcheurs sont loin de la furie du monde dans leur cachette. Espérons qu’entre la pêche et le tourisme, ils puissent vivre décemment!

Il y a trois villages de pêcheurs flottants dans la baie d’Halong. Il y a même une école. On a aperçu des bâtiments communautaires. Toute une vie qui s’organise sur l’eau! On imagine que pendant les mois les plus froids et brumeux de l’année, ce ne doit pas être si bucolique!

La fin de journée sur la baie est particulièrement féerique. Après une belle journée ensoleillée, on a eu un très beau coucher de soleil que l’on a savouré depuis le pont supérieur du bateau. Sentiment d’être vraiment des privilégiés…

Le lendemain matin, à 6h, je me suis décidée, malgré le temps gris et la pluie, à tenter mon premier cours de Tai Chi, laissant Benoit endormi. Arrivée sur le pont, je vois un homme en kimono de soie dans la position du lotus, la tête en bas.Waouuu! On fait ça en Tai Chi? Je suis mal barrée! Je me rends compte que je suis la seule volontaire pour le cours et je viens de reconnaître le prof: c’est le manager du bateau avec ses airs de général de l’armée. Je suis troublée avec la furieuse envie de faire demi-tour. Il ne m’en laisse pas le temps. Par geste, il me demande d’enlever mes chaussures et de me placer face à lui! Très près de lui! Et il n’est vraiment pas souriant! Impossible de me cacher au fond derrière les autres! Je suis en première ligne! J’essaie d’évacuer de mon esprit les souvenirs catastrophiques de mes tentatives de danses ou sports qui demandaient une synchronisation des mouvements! Je me concentre et essaie de reproduire ses mouvements. Étonnamment, je me sens assez vite à l’aise. Il ne me regarde pas et j’arrive à reproduire ses mouvements lents. Surtout, je prends conscience de ce qui nous entoure : la pluie, les éclairs. C’est beau et impressionnant! J’arrive à me synchroniser avec lui tout en appréciant ce qui m’entoure! Je me sens bien et je ne vois pas le temps passé.

Il clôt la session par un salut et un merci et me tend un éventail. Je pense que c’est à cause de la chaleur et je m’évente un peu mais non! Il mime qu’on va continuer. On passe alors à une autre forme de Tai Chi beaucoup plus rapide et là, je n’arrive plus à suivre. C’est alors qu’arrive Benoit pour immortaliser ce moment. Il s’est levé en catastrophe de peur de rater ce moment mémorable! Faire abstraction de l’objectif et essayer de raccrocher les wagons…. Disons-le : je n’y arrive pas! À la fin, le prof me sourit ( ça fait très bizarre!) et il me propose quelques exercices pour mon dos. Grand moment. Il sera unique car le lendemain, il ne sera pas là et moi, je ne veux pas d’un autre prof! Je me suis attachée! 😉

Le paysage reste beau malgré la pluie. Le mauvais temps donne une autre ambiance à la baie. Un sentiment de mystère qui nous renvoie à l´époque des guerres de décolonisation où la baie était utilisée comme cachette par les résistants ou lorsqu’elle faisait l’objet de tous les trafics avec le voisin chinois.

On apprend que les autres passagers ont fini leur croisière et que nous serons seulement les deux pour la journée (en attendant qu’un autre groupe nous rejoigne dans l’après-midi). Un autre bateau nous attend avec 5 personnels, juste pour nous! Déjà, on a été surclassés et maintenant ça! Ils doivent nous prendre pour des guides! On ne fait rien pour les dissuader et je joue à la princesse sur mon bateau! Si j’avais su, j’aurais soigné mon look!!!

On part visiter une grotte où on doit se faufiler ( limite spéléo). C’est beau mais un peu oppressant. L’humidité est très forte et on doit passer accroupis à plusieurs reprises! Obèses ou claustrophobes s’abstenir! Notre guide est plein d’énergie pour tout nous expliquer. Cette grotte était un haut lieu de la résistance contre les américains, un lac intérieur est au centre du bloc qui intègre la grotte. Par ailleurs, le guide interprète les formes de la grotte en animaux, personnes…. Il nous montre le lieu où on vient faire des bébés: une espèce de mezzanine de roches. On galère pour comprendre son anglais! Je ne lui jette pas la pierre : le vietnamien est vraiment différent de l’anglais ! On comprend en tous cas que les histoires de couples et de sexe semblent l’intéresser vu qu’il y a fait plusieurs allusions appuyées. Un autre guide le lendemain fera d’ailleurs la même chose dans une autre grotte. Soit les vietnamiens sont chauds, soit les grottes ont des pouvoirs aphrodisiaques! 😉

Après le déjeuner, on a fait une balade en kayak dans les environs. On était seuls! Pas de bateaux d’excursions aux alentours! Un luxe! Juste quelques barques de pêcheurs. On a voulu se baigner et s’arrêter sur des mini-plages mais elles étaient malheureusement couvertes de déchets de plastique. Quel dommage! On imagine bien que pour le Vietnam le développement économique est la priorité et que la conscience écologique n’est pas encore au rendez-vous mais on peut s’inquiéter pour la préservation de cette baie exceptionnelle.

Cette deuxième journée a été nuageuse mais on a adoré nos moments privilégiés. Pas de coucher de soleil spectaculaire ce soir-là. Les nouveaux arrivants du bateau doivent être déçus. En revanche, le jour suivant, Benoit s’est levé à 5h15 pour immortaliser le lever du soleil!

Pendant notre séjour, on a beaucoup aimé ces barques remplies de victuailles. Ces femmes souriantes essayaient de nous convaincre de leur acheter des vivres au prix fort mais elles acceptaient la négociation en gardant le sourire!

Le dernier matin, nous avons visité une immense grotte appelée la grotte de la surprise. Les hautes cavités sont de magnifiques sculptures naturelles. Elle a été découverte en 1904 ( par les Français) mais aménagée récemment pour l’accueil des touristes. Et ils étaient très nombreux ce jour-là!

Les Vietnamiens ont repéré dans toute la grotte des formes qui leur rappellent des animaux. Ils ont plus d’imagination que nous!

La grotte est à 25 mètres de hauteur et offre une belle vue sur les alentours.

À la sortie, des femmes dans des barques vendent des fruits de mer frais.

On termine la matinée en admirant les beaux bateaux de la baie. C’est vrai qu’ils sont nombreux mais il faut reconnaître qu’ils sont très beaux. Si vous voulez visiter la baie d’Halong, on ne peut que vous encourager à vous renseigner sur les différents types de bateaux et à faire une croisière de 2 nuits. Cela permet de bien s’immerger dans le lieu ( sans téléphone ni wifi) et de visiter des lieux différents.IMG_0763

La Baie d’Halong est considérée comme une des 7 nouvelles merveilles naturelles du monde. Et nous nous sommes régalés! coucher de soleil Halong Bay

Prochaine étape : la cité impériale de Hué et le village de Hoi An.

Publicités

7 réflexions sur “La légendaire Baie d’Halong

    1. Effectivement, c’est un lieu incontournable du Vietnam ! Pas le seul car on a eu plusieurs coups de cœur dans ce pays ! C’est d’ailleurs pour cela qu’on y est retournés. On y a passé 7 semaines en 2007 ! Et on espère y retourner très vite ! 🙂

      J'aime

Laisse un commentaire! Ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s