Road trip au Mexique ( partie 1) : Zihuatanejo et Acapulco

C’est la tête remplie de belles images des Andes chiliennes que nous avons commencé un road trip au Mexique: une boucle entre Pacifique et Caraïbes, en passant par Oaxaca et le Chiapas.

Ce choix de parcours fait suite à 2 voyages précédents dans ce pays captivant qui nous ont permis de découvrir le Yucatán en 2013 (Campeche, Merida, Tulum),  et en 2014, les « pueblos magicos » autour de la capitale  (Guanajuato, Queretaro, Puebla, Cuernavaca, Taxco, Morelia, Patzcuaro), la région de Puerto Vallarta et Nayarit et la Baja California. On a été tellement conquis par la diversité des paysages naturels et de l’architecture qu’il nous a semblé évident que le Mexique serait sur notre itinéraire du Tour du Monde.

Zihuatanejo

Notre première étape est Zihuatanejo, une petite station balnéaire sur la côte Pacifique. Après notre périple au Chili qui nous a émerveillés et épuisés et les 30 heures de voyage entre les 2 pays, on est vraiment heureux de se reposer au bord de la mer et de retrouver la chaleur. Notre hôtel accroché à la colline, sur la belle plage de La Ropa est parfaitement caché par la végétation. Il est assez défraîchi mais offre de grandes terrasses avec une belle vue.

Plage la Ropa

Plage la Ropa (où se trouvait notre hôtel)

On admire de petits écureuils ( ardillas) qui sautent dans les arbres… L’ambiance est paisible. La baie de Zihuatanejo est assez construite avec des hôtels qui n’ont pas toujours eu le souci de s’intégrer au panorama.

Baie de Zihuatanejo

Baie de Zihuatanejo

Une très jolie promenade permet de longer la mer et de passer d’une plage à l’autre.

La plage de Las Gatas peut être rejointe uniquement à pied ou en bateau depuis le village.

Plage de las Gatas

Plage de las Gatas

On a pu y passer un moment calme et agréable avant que la foule n’arrive! Malheureusement, les restaurants de plage mangent beaucoup d’espace sur cette plage. Les rues de Zihuatanejo ont un petit air de Western. Toutes les trottoirs du centre sont recouverts d’un toit de tuile, il y a de charmantes rues piétonnes….

Rue piétonne de Zihuatanejo

Rue piétonne de Zihuatanejo

Le tourisme est quasi exclusivement mexicain et plutôt populaire. Tout près de là, Ixtapa est une autre station balnéaire complètement artificielle avec de grands immeubles en bord de l’eau (style Cancun) et a beaucoup de succès auprès des Américains. Vraiment pas notre tasse de thé!

Le coin des pêcheurs est le lieu qui nous a le plus plu! Chaque matin, les pêcheurs vendent en direct leur pêche dans ballet bien réglé. Attablés dans le café d’en face, on a assisté aux tractations et aux allées et venues des clients avec leurs poissons; certains se baladant avec un gros poisson à la main comme s’ils tenaient leur trousseau de clés! Assez insolite!

Acapulco

La courte étape suivante a été Acapulco. Benoit y était déjà venu quand il était ado avec ses parents. La ville s’est encore agrandi mais garde sa géographie particulière : une grande baie mais aussi des falaises abruptes.

Nous sommes arrivés un samedi dans cette grande ville qui grouillait de monde. Nous avons choisi un hôtel perché dans le quartier de la Quebrada, la péninsule rocheuse de Acapulco. L’hôtel Flamingos est vraiment défraîchi mais il a connu ses heures de gloires dans les années 50, quand il a été racheté par plusieurs acteurs de Hollywood dont John Wayne et  Johnny Weismüller (Tarzan) qui l’ont conservé jusqu’en 1984. Depuis cette date, il doit vivre sur sa réputation sans efforts de modernisation!

Notre sortie du samedi soir a été consacrée aux fameux plongeurs d’Acapulco. Nous sommes arrivés 2 heures en avance sur ce site particulier de la Quebrada où depuis 80 ans, de jeunes hommes font le show tous les jours. Un spectacle à la mi-journée puis 4 autres le soir, dès le coucher du soleil. Le dernier saut de 22h30 se fait avec des torches!

L’hôtel Mirador a une vue privilégiée sur le site. Sur la terrasse de l’hôtel avait lieu une fête de mariage et leur sono faisait concurrence à celle des plongeurs!

Les plongeurs descendent par les escaliers comme on l’avait fait avant eux puis passent devant nous. En fait, on était placés exactement à l’endroit où ils vont rejoindre l’eau! On a pu voir de près ces petits gars courageux mais pas vraiment athlétiques. Tous paraissent très jeunes ( sauf 1 qui semble le leader). Ils se mettent à l’eau entre les rochers au milieu de grandes vagues et de déchets! L’un d’eux aura d’ailleurs la tâche de collecter les déchets avec un petit sac avant chaque saut! Ensuite, ils escaladent le rocher avec l’agilité et la vitesse des chamois pour rejoindre le sommet à 35 mètres. Là-haut se trouvent 2 petits autels où ils se recueillent avant le saut. Ce qui est impressionnant c’est que l’espace du plongeon est vraiment étroit et on se demande s’il y a assez de fond! La clé de leur survie est de plonger au bon moment en fonction des vagues et du vent! Une personne dans l’eau donne ces indications capitales au plongeur.

Lors du premier saut, j’ai poussé un grand cri car ça va très vite et franchement, on a l’impression qu’il va se fracasser la tête sur un rocher juste en face de nous. J’ai arrêté de crier ensuite mais c´était vraiment impressionnant! On était vraiment prêts d’eux et on pouvait mesurer le risque. Ce sera sûrement plus parlant avec cette petite vidéo :

Pas mal, non?

Notre courte halte à Acapulco s’est terminée en beauté par un petit déjeuner au lever du soleil, face à la baie.

Baie de Acapulco au lever du soleil

Baie de Acapulco au lever du soleil

La suite du voyage est une longue route vers Oaxaca. Je vous raconte très vite!

Advertisements

6 réflexions sur “Road trip au Mexique ( partie 1) : Zihuatanejo et Acapulco

  1. Et bien cela fait 6 mois que je suis au mexique et je ne suis toujours pas sortie du yucatan, coincée à Cozumel! Ton article me redonne envie de visiter cenpays magique, qui a tellement à offrir!

    J'aime

    1. Oui, c’est vraiment un pays magique! Je vais écrire sur Oaxaca et le Chiapas, c’est encore différent et super intéressant! Par contre, on ne connaît pas Cozumel!

      J'aime

Laisse un commentaire! Ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s