Salut Rio, on reprend la route!

Autant le dire tout de suite, quitter cette ville merveilleuse nous fait un pincement au cœur. On réalise péniblement qu’on va partir et que ce n’était pas une nouvelle expatriation.

On avait décidé de passer 2 mois et demi à Rio au début de notre Tour du monde pour mieux découvrir cette ville qui nous avait enchantés à chacune de nos visites. On voulait prendre du temps pour aussi pour se remettre en forme et finir de préparer les étapes suivantes de notre voyage.

On a vécu un séjour merveilleux et je vais essayer de faire un bilan en rappelant les points forts (qui renvoient aux articles précédents) mais aussi vous montrer de nouvelles photos qui sont restées dans notre ordinateur.

1. On a été émerveillés par la richesse naturelle de la ville depuis ses points de vue panoramiques. Des reliefs exceptionnels, des plages immenses. On a revisité avec bonheur les 2 grands classiques : Corcovado et Pain de Sucre. Ce sont des incontournables de Rio qui valent vraiment la peine. Depuis le sommet, on a vraiment une vue sublime sur la ville. Le Cristo Redentor est sur toutes les photos de Rio alors je vous propose ma vision décalée d’artiste incomprise 😉 !!!

J’ai découvert lors de notre visite que son sculpteur Paul Landowski était Français et que les mains et le visage du Christ ont été moulés en France! Cocorico! À Rio, il y a beaucoup de morros ( collines) d’où on peut admirer le panorama, par exemple depuis le Fort de Leme (dont on vous a parlé dans le billet sur Copacabana).

2. On a baigné dans l’histoire, l’architecture et la culture! (ça fait super pompeux annoncé comme ça !!!) : le « Centro » de Rio, les Palais, Petrópolis la ville impériale. J’ai découvert un peu plus l’importance de l’influence française dans le passé de Rio ( les Portugais étaient partageurs!). On a d’ailleurs visité dans le « Centro » la « Casa França Brasil », construite en 1820 par un architecte français ( style néo-classique, comme vous l’avez vu tout de suite!!). C’est aujourd’hui un espace culturel qui expose de l’art moderne.

Pour être honnête, je dois dire qu’on a essayé d´être « culturels » mais on a encore du chemin à faire! L’art moderne en particulier reste un mystère pour nous ( on vous en a parlé avec le musée soucoupe volante) mais on ne désespère pas. On voulait aller au théâtre mais la programmation ne nous a vraiment pas inspirés et les prix étaient excessifs. Un petit regret … On a aussi visité des églises ( pour leur architecture seulement, on n’a pas reçu la foudre foi!)

J’ai tendance à préférer le street art en terme d’art! Voici un échantillon au bord de la lagoa:

Pour continuer avec la culture populaire, on est allés voir un match au stade du Maracanã. Benoit y est retourné ensuite sans moi car mon intérêt a des limites ( je raconte mon point de vue de reporter en immersion ici) .  Et bien-sûr, on a vécu intensément l’événement populaire de l’année: le Carnaval!

3. On n’a pas visité de favelas. On était assez partagés sur le fait d’y aller. On a eu la proposition d’accompagner une association dans une favela non-pacifiée ( c’est à dire non sécurisée) mais cela impliquait d’être accompagnés par les forces spéciales alors on a préféré refuser! Certaines favelas sont pacifiées et se visitent mais on n´était pas vraiment à l’aise avec le principe.

4. On a eu une hygiène de vie digne de sportifs de haut niveau!!! On mangé sainement et bu peu d’alcool! Enfin, surtout Benoit! Il a fait beaucoup de sport et moi, je l’ai beaucoup encouragé !!! Le programme de remise en forme a été sérieux et les résultats sont là! ( je ne suis pas autorisée à montrer les preuves!) On n’a pas fait beaucoup de découvertes culinaires, tout d’abord parce qu’on connaît déjà la cuisine brésilienne : elle est bonne mais assez riche. Et ensuite, parce qu’ après des années en Amérique latine, ce n’est plus très exotique pour nous (sans prétendre tout connaître!) Quand on avait envie d’un resto, c’était soit un italien, soit un japonais! Personnellement, j’ai un peu expérimenté les pâtisseries locales! ( j’adore la crêpe de tapioca fourrée au chocolat et à la coco) On est un peu sortis le soir : la période du Carnaval a été très animée, on a aussi assisté à des concerts de plage organisés en janvier et février, on a écouté de la musique en live dans les cafés… Certains amis nous ont un peu écartés du programme diététique!!! (ils se reconnaîtront!). On a testé des lieux assez différents pour boire un verre. Je vous ai présenté 3 d’entre eux assez charmants ici. Les bars du bord de mer restent des classiques de qualité en fin de journée.

5. On a passé du temps à la plage! C’est la première fois qu’on passait autant de temps sur la plage. On a découvert le plaisir de buller sous un parasol… Bon, pas toute la journée quand même, mais 1h-1h30 en général! Un peu de natation mais surtout des jeux contre les vagues assez puissantes de Rio. Cela m’a permis aussi d’observer les comportements de gens à la plage ( je vous ai parlé des 10 commandements issus de mon étude approfondie! 😉 On a pu assister à des scènes légèrement choquantes.  Le ballet permanent des vendeurs de plage m’a beaucoup intriguée. Je souhaitais leur poser des questions sur leurs conditions de vie qu’on imagine pénibles. J’avais même des propositions de rationalisation de leur travail mais bon… je n’ai pas osé leur parler! Pas le genre à tailler une bavette les gars, de toute façon!

En dehors de Rio, on a découvert de magnifiques plages avec une mention spéciale pour celles de Arraial do Cabo et la plage de Itacoatiara, à Niteroi. Lors de notre petite escapade dans l’état de Salvador, on a adoré l’île de Boipeba!

6. On a un peu pratiqué notre portugais. J’ai le sentiment d’avoir progressé en compréhension mais je ne me sens pas vraiment plus à l’aise pour parler. On a eu tendance à parler beaucoup en portugnol! Quand on retournera en pays hispanophone, on parlera sûrement très bien portugais!!! En revanche, les Brésiliens n’ont pas l’air plus doués en langues que les Français! On ne nous a jamais parlé en espagnol ou en anglais, même dans les lieux touristiques. Personne ne nous a dit quelques mots en français.  C’est rare lors de nos voyages de ne pas rencontrer quelqu’un qui a quelques notions de base. Ce ne doit donc pas être si facile pour les touristes qui ne parlent pas du tout portugais. Ou alors, nos interlocuteurs nous ont trouvés tellement brillants en portugais qu’il n’était pas nécessaire de chercher plus loin! 😉

7. On n’a pas eu de pépins : Malgré la réputation de la ville, les chiffres alarmants de la criminalité et les horreurs des journaux télévisés brésiliens, on n’a pas eu de problème de sécurité. On a été prudents dans nos déplacements et on est beaucoup restés dans la Zona Sul très sécurisée. Dans un registre moins grave, on a eu 3 expériences malheureuses avec des distributeurs de billet qui ne nous ont pas donné les billets demandés mais qui nous ont débité la somme ( on a fait une contestation et c’est en cours de remboursement!). Au niveau de la santé, on a testé un dentiste, un centre de vaccination et un médecin acupuncteur. Bilan mitigé ( à cause du médecin chinois fou) et surtout très cher! La « médecine Business » au Brésil comme ailleurs nous horripile! Par contre, notre assurance voyage a fonctionné!

8. On a beaucoup aimé notre quartier d’Ipanema et notre vie quotidienne. On s’est sentis chez nous en quelques jours. Devant notre fenêtre: de grands arbres et nos compagnons les singes. Notre appartement était situé entre la mer et la lagoa, ce lac intérieur qu’on a vraiment découvert et apprécié ( j’en ai parlé ici)

Certains cherchent à fuir la routine mais nous, au contraire, on a cherché à en créer une, tous les deux. Cuisiner et déjeuner ensemble. Marcher main dans la main jusqu’à notre plage préférée. Boire une coco au coucher du soleil…

Malgré ce bilan très positif, on ne s’installera pas au Brésil. L’idée nous trottait dans la tête mais les conditions de visa sont vraiment impossibles pour nous! Ou alors, on divorce pour se remarier avec des Brésiliens! On réfléchit! 😉 Vu qu’on a eu beaucoup beaucoup de plaisir à passer tout notre temps ensemble, on va attendre un peu pour les grandes décisions! 🙂

J’espère qu’on vous a donné envie de découvrir cette ville merveilleuse de Rio!

On repart pour la suite du voyage : Une petite immersion en Amazonie d’abord, puis le désert d’Atacama au Chili et un road trip au Mexique.

A bientôt!

Advertisements

3 réflexions sur “Salut Rio, on reprend la route!

Laisse un commentaire! Ça fait toujours plaisir!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s